CHARGÉ(E) PRINCIPAL(E) DE LA CONTINUITÉ DES ACTIVITÉS

  • Save for later
Abidjan, Cote d Ivoire
Apply by 29 May 2017
Posted on 11 May 2017

Job Description

INTITULÉ DU POSTE : CHARGÉ(E) PRINCIPAL(E) DE LA CONTINUITÉ DES ACTIVITÉS

COMPLEXE : SERVICES INSTITUTIONNELS ET RESSOURCES HUMAINES (CHVP)

DÉPARTEMENT/DIVISION : UNITÉ CHARGÉE DE LA CONTINUITÉ DES ACTIVITÉS

GRADE : PL-4

SUPÉRIEUR HIÉRARCHIQUE : CHEF, UNITÉ CHARGÉE DE LA CONTINUITÉ DES ACTIVITÉS

LIEU D’AFFECTATION : BUREAUX RÉGIONAUX

INFORMATION SUR LE POSTE : LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT A ENGAGÉ LES SERVICES DE DEVEX POUR FACILITER CE RECRUTEMENT. POUR POSTULER, VEUILLEZ CLIQUER SUR « POSTULEZ » COMME AFFICHÉ SUR LA PAGE DE PUBLICATION OU Y ACCÉDER A TRAVERS LE LIEN SUIVANT :

http://www.surveygizmo.com/s3/3550981/Principal-Business-Continuity-Officer-PL4

CE POSTE BÉNÉFICIEDU STATUT INTERNATIONAL ET OUVRE DROIT AUX CONDITIONS D’EMPLOI Y AFFÉRENTES

Si vous rencontrez des difficultés techniques lors de l’enregistrement de votre candidature, veuillez envoyer un courriel avec une description précise du problème et/ou en envoyant une capture écran indiquant le problème à : HR Direct HRDirect@AFDB.ORG

RÉF.SAP : 50092479

DATE DE CLÔTURE : 29 MAI 2017 (à Minuit GMT)


LA BANQUE :

Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution de développement panafricaine qui œuvre pour la croissance économique et le progrès social en Afrique. La Banque compte 80 pays membres, dont 54 pays africains (les pays membres régionaux). Le programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable en Afrique. Pour mieux se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, cinq grands domaines dans lesquels les interventions devront s’intensifier pour accélérer l’obtention de résultats en Afrique ont été définis, à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines.


LE COMPLEXE :

La Vice-présidence des ressources humaines et des services institutionnels assure la fourniture de services institutionnels efficaces, axés sur les personnes et le client afin de garantir une efficacité institutionnelle dans tous les aspects de services institutionnels de la Banque. Le Complexe supervise les efforts visant à assurer la compétitivité de la Banque en tant qu’employeur de choix, et est chargé d’assurer le leadership en matière de formulation et de mise en œuvre des stratégies de la Banque relative aux personnes, aux technologies de l’information, aux services généraux et achats institutionnels, aux services linguistiques, à la continuité des activités, ainsi que des stratégies en matière de santé et de sécurité.


LE DÉPARTEMENT/LA DIVISION QUI RECRUTE :

La Banque africaine de développement met en place actuellement un programme de gestion de la continuité des activités visant à soutenir et à améliorer la résilience de l’institution face à des événements pouvant perturber ses opérations.

Compte tenu de sa dimension stratégique et son caractère crucial pour la Banque, la continuité des activités reste placée sous l’autorité de la Haute direction. Le Vice-président des ressources humaines et des services institutionnels assure la supervision globale du programme et appuie les efforts de gestion de la continuité des activités à l’échelle de la Banque, et notamment dans plus de 36 bureaux sur le continent africain.

Le rôle principal de l’Unité chargée de la gestion de la continuité des activités est de veiller à ce que la Banque soit pleinement préparée à gérer et à faire face aux urgences et aux crises à son Siège et dans tous ses bureaux extérieurs ; l’Unité chargée de la gestion de la continuité des activités veille à ce que la Banque dispose de mesures proactives pour la protection et la sauvegarde des membres du personnel et de leurs familles, des biens essentiels de l’institution (compétences indispensables, données, documents, bâtiments, services et infrastructures technologiques), qu’elle dispose également de stratégies, politiques, procédures, activités testées et opérationnelles et des plans de reprise pour la continuité des activités TI et des dispositifs d’installations de bureaux mis en place bien avant de sorte à maintenir la continuité de l’exécution des tâches pour éviter l’interruption des opérations cruciales de la Banque dans toutes les circonstances sources d’événements, d’urgences et de crises perturbateurs.


LE POSTE :

Le(la) Chargé(e) principal(e) de la continuité des activités sera chargé(e) d’évaluer, d’analyser, de mettre en œuvre, de maintenir et d’améliorer le cadre global, la stratégie et le programme de la continuité des activités à l’échelle des unités organisationnelles de la Banque qui permettront à la Banque de remédier à toute interruption de ses activités au Siège et dans les bureaux régionaux et extérieurs.


PRINCIPALES FONCTIONS :

Sous la supervision générale du Chef de l’unité en charge de la continuité des activités, le/la Chargé(e) principal(e) de la continuité des opérations devra :

  1. Mener/actualiser l’étude de l’impact des activités à l’échelle du
  2. Groupe de la Banque concernant tous les domaines fonctionnels sur tous ses sites (Siège à Abidjan et bureaux extérieurs) en mettant en place des fonctions cruciales, un personnel essentiel, en identifiant les menaces potentielles, l’environnement extérieur et les points de vulnérabilité et en déterminant et quantifiant les conditions et les priorités nécessaires à la reprise ;
  3. Œuvrer de concert avec les départements chargés des opérations afin d’améliorer les plans de reprise des activités et d’atténuer les effets du dysfonctionnement ou d’un problème lié à un système technologique ou une application ; mettre en place et coordonner le réseau des coordonnateurs de la continuité des activités au sein des départements et des bureaux extérieurs, assurer le perfectionnement et appuyer toutes les activités liées à la continuité des activités, y compris le développement et le maintien des plans de continuité des activités des départements et des bureaux extérieurs pour refléter les changements opérés dans l’organisation, les procédures de travail, le personnel, les systèmes et les installations de bureaux ;
  4. Mettre au point des scénarios de test et de simulation ; superviser et coordonner les tests fonctionnels et techniques pour le Siège, les départements, les bureaux extérieurs et les systèmes de technologie de l’information, évaluer l’efficacité des tests et simulations pour s’assurer que la Banque est préparée et prête en cas de perturbation de ses activités ;
  5. Coordonner les actions avec les services assurant la gestion des installations, les équipes chargées des TI et télécommunications afin d’identifier les lacunes et de suivre les actions et les questions liées à la continuité des activités ; fournir expertise et orientation en matière de gestion de la continuité des activités et des solutions de reprise après sinistre ; assurer le suivi du maintien et de la préparation de la gestion des situations d’urgence, des équipements et des archives indispensables, y compris : le Centre de la continuité des activités, les systèmes d’alerte en situation d’urgence, la capacité d’accès à des endroits reculés, un espace de travail alternatif pour le personnel de la Haute direction et toutes les autres dispositions d’urgences ;
  6. Mettre au point des outils de formation, planifier et participer à la prestation de services de formation et organiser les ateliers sur la démarche de la Banque concernant la gestion des urgences et de la continuité des activités au Siège et dans les bureaux extérieurs ; mener le programme de formation sur la continuité des activités dans les bureaux extérieurs et au Siège ; fournir une orientation et une formation visant à sensibiliser les membres du personnel de la Banque sur les concepts, les méthodologies, les réglementations, les critères et les outils de la continuité des activités par le biais d’ateliers, de rencontres individuelles et réunions de groupe et de tutoriels en ligne ;
  7. Concevoir, organiser, modifier et appuyer les systèmes d’alerte de masse et les plans de continuité des activités et maintenir l’efficience des systèmes ; permettre aux principaux utilisateurs de travailler convenablement ensemble en se servant des systèmes et des documents pour résoudre les problèmes signalés par les utilisateurs, et formuler des recommandations pour de futures mises à niveau ;
  8. En situations d’urgence, s’assurer que les équipes sont préparées et mettre à leur disposition tous les outils, dispositifs et systèmes visant à atténuer les impacts socio-politiques, sanitaires, humains et technologiques sur la sécurité des membres du personnel de la Banque et de leurs personnes à charge et sur la continuité des activités de la Banque en fonction des niveaux d’alerte ; maintenir la communication entre les différentes entités ; analyser et isoler les questions à transmettre au Chef de l’Unité chargée de la gestion de la continuité des activités et aux comités de gestion des crises de la Banque
  9. Préparer et soumettre régulièrement des évaluations et des rapports sur l’état d’avancement et les résultats de la gestion de la continuité des activités à la Banque africaine de développement et rendre compte des activités à la Direction et aux Conseils ; organiser les réunions des comités, rédiger les procès-verbaux et aider à l’organisation des départements et des bureaux extérieurs de sorte à assurer la sécurité du personnel et à faciliter la prise en compte des conditions et des possibilités de reprise prochaines ;
  10. Mener des recherches et se tenir informé(e) de toutes les grandes menaces qui pourraient avoir des conséquences sur les activités de la Banque au Siège, dans les bureaux extérieurs ou dans toutes les plateformes régionales où la Banque opère ; déterminer les caractéristiques des impacts entrainés par les événements ayant perturbé les activités de la Banque.


CRITÈRES DE SÉLECTION

(compétences, expérience et connaissances) :

  1. Au moins un Master ou un diplôme équivalent dans une discipline pertinente telle que l’administration des affaires, l’ingénierie, les technologies de l’information, la sécurité de l’information ou dans toute autre discipline ou domaine d’expertise connexe pertinente ;
  2. Au moins sept (7) années d’expérience pertinente, acquise notamment dans des domaines liés à la gestion de la continuité des activités au sein d’institutions financières ;
  3. Expérience pratique avérée dans la conduite de l’évaluation des risques de perturbation des activités, les études d’impact des activités, la planification et la coordination des tests et des exercices techniques et fonctionnels concernant la continuité des activités, ainsi que dans le maintien des plans d’urgence et de continuité des activités ;
  4. Une excellente compréhension des activités, des fonctions et des processus du Groupe de la Banque (ou d’organisations internationales similaires) ;
  5. Une connaissance approfondie des normes du secteur, des modèles, des outils, des principes et des techniques de planification de la continuité des activités et des technologies, outils et méthodes d’alerte et de reprise (gestion de la continuité des activités, systèmes d’alerte de masse, gestion des crises) ;
  6. Expérience dans la prestation de services de formation portant sur les méthodologies et les pratiques dans en matière de gestion de la continuité des activités ;
  7. Expérience pratique dans la gestion de situations d’urgence et des événements réels de perturbation des activités et capacité à rester calme et attentif(ve) en situation de crise, et éviter ainsi la panique et le chaos ;
  8. Expérience dans la collaboration avec les parties externes telles que les services publics d’intervention d’urgence et les prestataires de services de réparation des infrastructures TI et des installations, avec la capacité avérée à appliquer les approches innovantes, les connaissances pratiques et techniques à la résolution de différents problèmes (social, santé, sécurité, sûreté, communication, TI) auxquels les membres du personnel et les parties prenantes pourraient faire face durant les situations de crise ;
  9. Des antécédents vérifiables dans l’utilisation des technologies de l’information, des systèmes d’information, des télécommunications, des installations de bureaux liées la gestion de la continuité des activités et grande familiarité avec les principaux systèmes d’information du secteur bancaire (SAP, SWIFT, REUTERS, Blomberg, SUMMIT) de même que les logiciels courants : Excel, Word, PowerPoint, MS ;
  10. Capacité à établir des relations de travail productives entre les départements ; solides aptitudes en relations interpersonnelles et capacité à servir d’interface parmi un personnel multicuturel à tous les échelons de l’institution, et capacité à travailler de façon indépendante avec une supervision minimale ;
  11. Des compétences axées sur le client de sorte à s’assurer que le client bénéficie de la plus grande attention dans toutes les transactions et interactions ; s’efforcer de comprendre, et si nécessaire, anticiper les besoins du client et s’assurer qu’il bénéficie du meilleur service possible de la Banque ;
  12. Avoir la capacité de communiquer efficacement (à l’écrit et à l’oral) en anglais et/ou en français, de préférence avec des connaissances opérationnelles dans l’autre langue.


Seul(e)s les candidat(e)s répondant à toutes les exigences du poste et retenu(e)s pour une évaluation plus approfondie seront contacté(e)s. Les candidat(e)s devront soumettre un curriculum vitae (CV) complet et tout autre document complémentaire pouvant être requis. Le Président de la BAD se réserve le droit de nommer un candidat à un grade inférieur à celui du poste publié. La Banque africaine de développement est un employeur garantissant légalité des chances.et les candidatures féminines sont vivement encouragées. http://www.afdb.org


Le Groupe de la Banque africaine de développement ne perçoit aucun frais ou contribution de quelque nature que ce soit des candidats tout au long de son processus de recrutement (candidature à un poste, examen de CV, entretien dembauche, traitement final des candidatures). En outre, la Banque ne demande aucune information relative aux comptes bancaires des candidats. Le Groupe de la Banque africaine de développement décline toute responsabilité de publications frauduleuses doffres demploi en son nom ou, de manière générale, dutilisation frauduleuse de son nom de quelque manière que ce soit.

About the Organization

How we work The African Development Bank is the premier financial development institution of Africa, dedicated to combating poverty and improving the lives of people of the continent and engaged in the task of mobilizing resources towards the economic and social progress of its Regional Member Countries The Bank's s mission is to promote economic and social development through loans, equity investments, and technical assistance. The Bank has its permanent headquarters in Abidjan, Côte d’Ivoire.

People also viewed

See more