Director Integrity and Anti-Corruption - PIAC EL4/ Directeur du département de l’intégrité et de la lutte contre la corruption EL4

Abidjan, Cote d Ivoire
Apply by 15 August 2018
Executive-level , Full-time staff position
Posted on 26 July 2018

Job Description

FRENCH BELLOW Duties and responsibilities

The overall function of this position is to plan, organize and direct the work of the Integrity and Anti-Corruption Department which is responsible for the prevention of fraud and corruption and investigation on alleged staff misconduct, and Bank’s Group financed projects and operations, including procurement.

This involves the following specific duties:

1. Manage the staff of the Department: determine the necessary human and professional requirements of the department; develop and maintain a qualified group of staff and an organizational structure that provides for the efficient and effective prevention and investigation of all of the Bank’s internal programs and activities; ensure coordination of activities and cooperation between divisions; promote teamwork within the department; and ensure that the work is accomplished in the most cost and time efficient manner; review and approve annual performance evaluation and counsel staff on performance, training and career development issue and make recommendations on reward and disciplinary actions as necessary; resolve serious employee complaints; write/review departmental position descriptions to ensure that they are current and that they reflect the work required by the organization.

2. Establishing and promoting PIAC’s vision, goals, development strategies, accountability standards and key result areas (KRAs) in support of the Bank Group’s objectives, in compliance with the established policies and to ensure that its own funds and funds entrusted to it are used for their intended purposes.

3. Planning, developing and building up effective operations for PIAC and establishing performance and accountability guidelines that ensure consistency in decision-making.

4. Implementing best international practices for the detection, investigation and prevention of staff misconduct, fraud and corruption. To that end, develop procedures governing the investigation process and the application of sanctions and other remedies to be applied as a result of investigative findings.

5. Developing corporate strategies in cooperation with relevant Bank Group units, such as CHRM, the Ethics Office, the Legal Department, the Corporate Services Vice Presidency, Operations Policy Department, Quality and Results Department and the Procurement and Fiduciary Services Department and Bank’s Regional Hubs and country offices for the prevention, detection and deterrence of staff misconduct, fraud and corruption within the context of the Bank Group’s overall governance and anticorruption strategies, including raising awareness of the deleterious effects of fraud and corruption in the Bank’s operations.

6. Directing outreach programs, training and dissemination of lessons learned from investigative results to Bank Group staff, Bank Group clients and other relevant external parties.

7. Recruiting, training, mentoring, coaching and providing overall management of a multi-faceted team consistent with PIAC’s business requirements.

8. Preparing operational and salary budgets and efficiently manage and monitor expenses relative to the budget and resources allocated to PIAC.

9. Ensuring prompt and appropriate review consistent with established standards of all allegations and determine the viability of investigations.

10. Representing the Bank Group in national and international fora on workplace misconduct, anticorruption and fraud and collaborate and cooperate with other institutions, notably, multilateral development institutions and other institutions engaged in the same functions as PIAC and develop best practices with comparator institutions to establish benchmarks with a view to improving internal processes.

11. Collaborating to and organizing of interactive workshops with the Offices of the General Counsel, Ethics Officer and the Ombudsman and other relevant units and departments.

12. Collaborating to and organizing of interactive meetings with the Office of the Auditor General with regards to controls failure detected during the investigation activities.

13. Meeting as required with the President and preparing quarterly and annual reports to update the Office of the President and the Board of Directors on the appropriate actions to be taken as a result of investigative findings and preventive activities.

14. Carrying out such other duties as may be reasonably requested by the President /and or the Board.

Selection Criteria

Including desirable skills, knowledge and experience

1. Minimum of a Master’s degree or its university equivalent in law, forensic accounting, criminal justice and investigation, criminology or related disciplines. Litigation experience; Admission to the Bar (or equivalent) in at least one jurisdiction is a pre-requisite. Experience in Law enforcement is also an advantage

2. Demonstrated track record of a minimum of ten (10) years of extensive and progressive experience in the anti-corruption and/or governance arena and in delivering best practice forensic investigative and preventive services in large, complex organizations with significant activity in Africa, including governmental entities in the same areas, 7 years of which must be at a managerial level.

3. High level of integrity, moral values, and be widely respected and regarded for his/her competence and expertise and independence.

4. High level of discretion and confidentiality;

5. Communication

6. Problem solving

7. Team working and relations

Technical Competencies:

1. Working knowledge of international standards, policies, and mechanisms to effectively reduce the risk of fraud and corruption and to promote transparency and accountability.

2. Comprehensive knowledge of investigative practices, procedures and principles.

3. Understanding of forensic techniques, specifically in areas related to financial, procurement and operational fraud.

4. Strong talent management skills.

5. Strong analytical skills, decisive decision making and an ability to conceive, formulate, and implement policies and programs;

6. Strategic mindset; strong capacity to analyze actions from the perspectives of stakeholders and translate strategic thinking into compelling plan of action;

7. Ability to build partnerships with a broad range of clients and deliver results that meet the needs and long-term interests of clients within and outside the institution.

8. A good understanding of governance issues and anti-corruption work.

9. Strong written, oral and interpersonal communication skills, including an ability to draft policy papers and to present logical, well-reasoned, and technically sound arguments in a persuasive manner.

10. Effective relationship building skills and a strong client focus (proven track record for client- responsiveness.

Managerial/Leadership competencies:

Integrity and strong interpersonal skills, with ability to provide team leadership and to develop trust and demonstrate fairness

1. Ability to communicate and write effectively in English or French

2. Able to speak and write effectively in both English and French

3. Competence in the use of the Bank standard software applications (Word, Excel, Power point).

THIS POSITION IS CLASSIFIED INTERNATIONAL STATUS AND ATTRACTS INTERNATIONAL TERMS AND CONDITIONS OF EMPLOYMENT.

Should you encounter technical difficulties in submitting your application, please send an email with a precise description of the issue and/or a screenshot showing the problem to: HR Direct HRDirect@AFDB.ORG

Link to the application page: https://www.afdb.org/en/about-us/careers/current-vacancies/director-integrity-and-anti-corruption-piac-3698/

FRENCH

LE POSTE :

La fonction principale du titulaire de ce poste est de planifier, d’organiser et de diriger le travail du Département de l’intégrité et de la lutte contre la corruption, chargé de la prévention de la fraude et de la corruption et des enquêtes sur les allégations d’inconduite du personnel et sur les projets et opérations financés par le Groupe de la Banque, y compris les passations de marchés.

Cette responsabilité couvre les tâches spécifiques suivantes :

1. Gérer le personnel du Département : déterminer les besoins du Département en ressources humaines et professionnelles ; développer et gérer un groupe de personnel qualifié et une structure organisationnelle chargés de mener des actions de prévention et des enquêtes efficientes et efficaces sur l’ensemble des programmes et activités internes de la Banque ; assurer la coordination des activités et la coopération entre les différentes divisions ; promouvoir le travail d’équipe au sein du département ; veiller à ce que le travail soit accompli de la manière la plus rentable et efficiente ; examiner et approuver les évaluations de performance annuelles et conseiller le personnel sur les questions de performance, de formation et d’évolution de carrière et formuler des recommandations sur les rétributions et actions disciplinaires, le cas échéant ; traiter les plaintes importantes des employés ; Rédiger/examiner les descriptions de poste au sein du département pour s’assurer qu’elles sont à jour et qu’elles reflètent le travail requis par l’organisation.

2. Définir et promouvoir la vision, les buts, les stratégies de développement, les normes de responsabilité et les principaux domaines de résultats de PIAC en appui aux objectifs du Groupe de la Banque, en conformité avec les politiques en vigueur, afin de veiller à l’utilisation de ses fonds propres et des fonds qui lui sont confiés, aux fins prévues.

3. Planifier, élaborer et développer des opérations efficaces pour PIAC et établir des directives relatives à la performance et à la responsabilisation, afin de veiller à la cohérence des prises décisions.

4. Adopter les pratiques optimales internationales en matière de détection, d’enquête et de prévention d’actes d’inconduite du personnel, de la fraude et de la corruption. À cette fin, élaborer les procédures régissant le processus d’enquête et l’application de sanctions et autres mesures à mettre en œuvre en référence aux conclusions de l’enquête.

5. Élaborer des stratégies institutionnelles, en coopération avec les unités compétentes du Groupe de la Banque, telles que CHHR, le Bureau de l’éthique, le Département juridique, la Vice-présidence chargée des services institutionnels, le Département des politiques et ressources opérationnelles, le Département des résultats et du contrôle de la qualité et le Département des acquisitions et des services fiduciaires et les plateformes régionales et bureaux pays de la Banque, pour la prévention, la détection et la dissuasion d’actes d’inconduite du personnel, de la fraude et de la corruption dans le cadre des stratégies globales de gouvernance et de lutte contre la corruption du Groupe de la Banque, notamment la sensibilisation aux effets néfastes de la fraude et de la corruption dans les opérations de la Banque.

6. Piloter des programmes de vulgarisation, assurer la formation et la diffusion des enseignements tirés des résultats des enquêtes, à l’intention du personnel ainsi que des clients du Groupe de la Banque et d’autres parties externes concernées.

7. Recruter, former, conseiller, encadrer et assurer la gestion générale d’une équipe pluridisciplinaire conformément aux exigences opérationnelles de PIAC.

8. Préparer les budgets opérationnels et salariaux et gérer et surveiller efficacement les dépenses relatives au budget et aux ressources allouées à PIAC.

9. Veiller à l’examen rapide et approprié, conformément aux normes établies, de toutes les allégations et déterminer la viabilité des enquêtes.

10. Représenter le Groupe de la Banque dans les forums nationaux et internationaux axés sur les actes d’inconduite sur le lieu de travail, la lutte contre la corruption et la fraude, et collaborer avec d’autres organisations, notamment les institutions multilatérales de développement et d’autres entités ayant le même mandat que PIAC, et élaborer de bonnes pratiques avec des institutions comparables, afin d’établir des bases de référence pour l’amélioration des processus internes.

11. Collaborer avec les bureaux du Conseiller juridique général, du Chargé de l’éthique et du Médiateur et les autres unités et départements concernés, et organiser des ateliers interactifs avec eux.

12. Collaborer et organiser des réunions interactives avec le bureau de l’Auditeur général concernant les défaillances détectées en matière de contrôle lors des activités d’enquête.

13. Rencontrer, au besoin, le Président et préparer des rapports trimestriels et annuels pour informer le Bureau du Président et le Conseil d’administration des mesures appropriées à prendre, suite aux conclusions des enquêtes et aux actions préventives.

14. Exécuter toute autre tâche que le Président et/ou le Conseil pourraient raisonnablement lui demander.

Fonctions et responsabilités

1. Être titulaire au moins d’un master ou d’un diplôme universitaire équivalent en droit, comptabilité judiciaire, justice et enquête criminelles, criminologie ou dans des disciplines connexes. Avoir de l’expérience dans le règlement de litiges. L’admission au barreau (ou équivalent) dans au moins une juridiction constituerait un avantage. L’expérience de l’application des lois est une condition préalable.

2. Présenter un bilan attestant d’au moins (10) années d’expérience étendue avec des responsabilités croissantes, dont sept (7) à un poste de direction, dans le domaine de la lutte contre la corruption et/ou de la gouvernance et dans l’application de pratiques optimales dans les services d’enquête judiciaire et de prévention au sein de grands organismes complexes exerçant d’importantes activités en Afrique, y compris des entités gouvernementales intervenant dans ces mêmes domaines.

3. Avoir un degré élevé d’intégrité, des valeurs morales et jouir d’un grand respect et d’une grande considération du fait de ses compétences, de son expertise et de son indépendance.

4. Faire preuve d’un haut niveau de discrétion et de confidentialité.

5. Avoir de solides aptitudes en communication.

6. Avoir des aptitudes à résoudre des problèmes.

Être en mesure de travailler en équipe et de maintenir de bonnes relations.

Critères de sélection

Notamment compétences, connaissances et expérience souhaitables

1. Avoir une connaissance approfondie des normes, politiques et mécanismes internationaux visant à atténuer efficacement le risque de fraude et de corruption et à promouvoir la transparence et l’obligation de rendre compte.

2. Avoir une connaissance approfondie des pratiques, procédures et principes d’enquête.

3. Avoir une bonne compréhension des techniques de police scientifique, en particulier dans les domaines liés à la fraude financière, ainsi qu’à la fraude dans les acquisitions et les opérations.

4. Avoir de solides aptitudes à gérer les talents.

5. Démontrer de solides capacités d’analyse, de prise de décisions importantes et être capable de concevoir, formuler et mettre en œuvre des politiques et des programmes.

6. Avoir un esprit stratégique, de solides aptitudes à analyser les actions du point de vue des parties prenantes et à traduire la pensée stratégique en plan d’action convaincant.

7. Être capable d’établir des partenariats avec un large éventail de clients et d’obtenir des résultats qui répondent aux besoins et aux intérêts à long terme des clients, au sein et en dehors de l’institution.

8. Avoir une bonne compréhension des questions de gouvernance et de la lutte contre la corruption.

9. Avoir de solides aptitudes en communication écrite, orale et interpersonnelle, y compris la capacité de rédiger des documents de politique et de présenter des arguments logiques, bien conçus et techniquement fiables, d’une manière convaincante.

10. Démontrer une aptitude à établir des relations efficaces et une forte orientation client (antécédents éprouvés en matière de réactivité envers les clients).

Compétences managériales/Leadership:

Faire preuve d’intégrité et avoir de solides compétences interpersonnelles, ainsi que la capacité de diriger une équipe, de créer un climat de confiance et faire montre d’équité.

1. Avoir la capacité de communiquer et de rédiger de manière efficace en anglais ou en français.

2. Être capable de rédiger efficacement en anglais et en français.

Maîtriser les logiciels courants utilisés à la Banque (MS Word, Excel, PowerPoint).

CE POSTE BÉNÉFICIE DU STATUT INTERNATIONAL ET OUVRE DROIT AUX CONDITIONS D’EMPLOI INTERNATIONAL Y AFFÉRENTES.

Si vous rencontrez des difficultés techniques lors de l’enregistrement de votre candidature, veuillez envoyer un courriel avec une description précise du problème et/ou une capture d’écran indiquant le problème à : HR Direct HRDirect@AFDB.ORG

Lien pour candidater: https://www.afdb.org/fr/about-us/careers/current-vacancies/director-integrity-and-anti-corruption-piac-3698/

About the Organization

FRENCH BELLOW Objectives

Established in 1964, the African Development Bank (AfDB) is the premier pan-African development institution, promoting economic growth and social progress across the continent. There are 80 member states, including 54 in Africa (Regional Member Countries). The Bank’s development agenda is delivering the financial and technical support for transformative projects that will significantly reduce poverty through inclusive and sustainable economic growth. In order to sharply focus the objectives of the Ten Year Strategy (2013 – 2022) and ensure greater developmental impact, five major areas (High 5s), all of which will accelerate our delivery for Africa, have been identified for scaling up, namely; energy, agro-business, industrialization, integration and improving the quality of life for the people of Africa.

THE COMPLEX:

The President, plans, supervises and manages the business of the Bank Group. Under the direction of the Boards of Directors, the President conducts the business of the Bank and the African Development Fund and manages operations and activities in accordance with the Agreements establishing the ADB and the ADF. The President supervises several Departments and Units including Office of the President (PRST0); Independent Development Evaluation Department (BDEV); Integrity and Anti-Corruption Department (PIAC); Compliance Review and Mediation Unit (BCRM); Secretariat to the Sanctions Appeals Board (BSAB); Administrative Tribunal (BATR); Office of the Auditor General (PAGL); Group Risk Management Directorate (PGRM); General Counsel and Legal Services Department (PGCL); Communication and External Relations Department (PCER); Staff Integrity and Ethics Office (PETH) and Office of the Secretary General & General Secretariat(PSEG).

THE HIRING DEPARTMENT

The Integrity and Anti-Corruption Department (PIAC) reports to the President and, as appropriate, to the Board of Directors. It has the overriding mandate to undertake unhindered investigations into allegations of corruption, fraud and misconduct or suspicions thereof.

It investigates allegations of misconduct by Bank Staff, as well as allegations of fraud and corruption and sanctionable practices in activities, programs and projects financed by the Bank Group. In undertaking investigations, PIAC shall maintain the highest standards of professional proficiency and integrity.

PIAC also develops preventive measures to proactively reduce the potential for misconduct, fraud or corruption within Bank Group operations.

The Director, PIAC, is responsible for managing PIAC and ensuring that it fulfills its role of leading the Bank Group’s effort in the detection, investigation and reporting of violations of Bank Group’s standards of institutional integrity, including fraud, corruption and unethical behaviors.

The Director will ensure high standards of excellence and will maintain strong partnerships within the Bank Group. The job’s objective is also to ensure confidentiality during the investigation of all allegations of corruption and staff misconduct, and provide Management with independent and objective appraisals.

FRENCH Objectifs

Créée en 1964, la Banque africaine de développement (BAD) est la première institution panafricaine de développement. Elle a pour mission de promouvoir la croissance et économique et le progrès social dans l’ensemble du continent. La Banque compte 80 pays membres, dont 54 pays africains (les pays membres régionaux). Le Programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable en Afrique. Pour davantage se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, cinq grands domaines (High 5), dans lesquels les interventions devront s’intensifier pour l’Afrique, ont été identifiés, à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines.

Le complexe :

Le Président planifie, supervise et gère les activités du Groupe de la Banque. Sous la direction des Conseils d’administration, le Président pilote les affaires de la Banque africaine de développement et du Fonds africain de développement, et gère les opérations et activités conformément aux accords portant création de la Banque africaine de développement et du Fonds africain de développement. Le Président supervise plusieurs départements et unités, notamment le Cabinet du président (PRST.0), le Département de l’évaluation indépendante du développement (BDEV), le Bureau de l’intégrité et de la lutte contre la corruption (PIAC), l’Unité de la vérification de la conformité et médiation (BCRM), le Secrétariat du conseil d’appel des sanctions (BSAB), le Tribunal administratif (BATR), le Bureau de l’auditeur général (PAGL), la Direction de la gestion des risques du groupe (PGRM), le Conseil juridique général et services juridiques (PGCL), le Département de la communication et des relations extérieures (PCER), le Bureau de l’intégrité du personnel et de l’éthique (PETH) et le Bureau du secrétaire général et Secrétariat général (PSEG).

LE DÉPARTEMENT QUI RECRUTE :

Le Département de l’intégrité et de la lutte contre la corruption (PIAC) relève du Président et, suivant le cas, du Conseil d’administration. Sa vocation principale est de mener librement des enquêtes sur les allégations de corruption, de fraude et de mauvaise conduite/faute professionnelle ou sur les soupçons de cette nature.

Il enquête sur les allégations d’inconduite de la part des membres du personnel de la Banque, ainsi que les allégations de fraude et de corruption et de pratiques répréhensibles dans le cadre des activités, des programmes et des projets financés par le Groupe de la Banque. Dans la conduite des enquêtes, PIAC observe les normes les plus élevées de compétence et d’intégrité professionnelles.

PIAC élabore également des mesures préventives afin de réduire, par anticipation, les risques d’inconduite, de fraude, ou de corruption dans le cadre des opérations du Groupe de la Banque.

Le Directeur, PIAC, est chargé de gérer le Bureau de l’intégrité et de la lutte contre la corruption et de s’assurer qu’il joue son rôle de chef de file des actions du Groupe de la Banque pour détecter les cas de violation des normes d’intégrité institutionnelle, y compris les cas de fraude, de corruption et de comportement contraire à l’éthique.

Le Directeur veille au respect des normes d’excellence et entretient de solides relations de partenariat au sein du Groupe de la Banque. Le poste vise également à garantir la confidentialité lors des enquêtes sur toutes les allégations de corruption et d’inconduite concernant les membres du personnel et à fournir à la Direction des évaluations indépendantes et objectives.

More information

VN Director PIAC-EL4 070718_FR.DOC
VN Director PIAC-EL4 070718_ENG.doc

Similar Jobs