Environment Specialist - Haiti, Clean Cooking Alliance

  • Mid-level, Full-time staff position
  • Posted on 12 November 2019
  • Save for later

Job Description

The Clean Cooking Alliance

The Clean Cooking Alliance (the “Alliance”) works with a global network of partners to build an inclusive industry that makes clean cooking accessible to families around the world. Established in 2010, the Alliance supports the development, sale, distribution, and consistent use of clean cooking solutions that transform lives by improving health, protecting the climate and environment, and helping families save time and money. In alignment with the Sustainable Development Goals, the Alliance is working to achieve universal access to clean cooking by 2030.

The Haiti Cookstoves and Clean Energy Market Project

The Haiti Cookstoves and Clean Energy Market Project (the “Project”) will set the foundation for a long-term, sustainable transformation of the market for cleaner and more efficient cooking solutions. This is driven by a motivation to reduce negative climate, environment, economic, and health impacts from traditional cooking practices on the Haitian population, with a focus on reducing the disproportionate impacts on women and girls.

Our efforts will entail a combination of sector-wide, market development activities, including capacity-building support for government, the private sector, and other stakeholders; advocacy and technical assistance on the development of policies and regulations conducive to market development; and various other support and sector coordination. The Project will be led by the Alliance, in close collaboration with the Government of Haiti, local stakeholders, practitioners, the private sector, donors, civil society organizations, and UN agencies.

About the Project’s Environment Component

This Project takes a cross-cutting approach to environmental sustainability and therefore environmental considerations are integrated throughout and are critical to the success of the Project. The Project is designed to reduce negative climate and environment impacts by supporting the development of a clean cooking market, but due to the pervasive use of charcoal and the length of time it will take to fully transition Haiti to a clean energy future, it was also determined that market development activities should be complemented with activities in the charcoal value chain that will realize more near-term environmental impacts and mitigate any unintended consequences on rural livelihoods. As such, the Project’s environment component focuses on four workstreams—1) increasing sustainability in the woodfuel value chain through improving sustainable charcoal production; 2) establishing a robust picture of Haiti’s woodfuel supply/demand dynamics and the impact on biomass resources through advanced modelling based on field data; 3) promoting capacity building with government agencies and relevant stakeholders to conduct long-run energy planning; and 4) supporting government agencies to implement their climate change action plans and access climate finance.

Position Summary

The Environment Specialist – Haiti, Clean Cooking Alliance, is responsible for managing the development and implementation of the Project’s environment strategy. The person who fills this role will lead the design and implementation of country-level activities, which include but are not limited to: greening the charcoal value chain, providing targeted government capacity-building support to relevant ministry stakeholders, and overseeing the monitoring and evaluation of the environment and climate impacts throughout the project.

The Environment Specialist will also be responsible for collaborating with other in-country environmental programs and stakeholders including, but not limited to, the USAID/Chemonics Reforestation Project, Haiti Takes Root, the United Nations Environmental Programme (UNEP), and the Inter-American Development Bank (IADB). S/he will identify and participate in key environment/climate working groups, committees, and networks in Haiti and the region to foster collaboration and strong working relationships with organizations and stakeholders. S/he will also be responsible for exploring any external climate finance opportunities available such as the Green Climate Fund (GCF), Nationally Appropriate Mitigation Actions (NAMAs), or other relevant climate finance opportunities.

Working Relationships

The Environment Specialist – Haiti, Clean Cooking Alliance will work in close coordination with the Alliance’s Manager of Environment and Climate (in the Alliance’s Washington, DC office), supporting the implementation of the climate and environment components of the Project. This individual will also have a working relationship with other members of the Alliance’s Washington, DC office. The role will report directly to the Deputy Country Director, Haiti.

Essential Functions

  • Lead the development and activity implementation of the environment strategy in consultation with the Haiti Country Director, Deputy Director, and the Haiti Project Team at the Alliance’s Washington, DC office, particularly the Team Leads (Project Manager, Project Coordinator, and Project M&E Manager) and the Manager of Environment and Climate;
  • Build on and identify successful practices in achieving efficient charcoal production and agroforestry management and play an active role in policy, strategic thinking, and knowledge sharing to promote their national use and institutionalization;
  • Organize activities that foster an enabling environment for civil society and government collaboration, including organizing and tracking meetings with key stakeholders;
  • Identify and participate in key environment/climate working groups, roundtables, and networks in Haiti and the region;
  • Serve as the primary focal point with the relevant government agencies for collaborating on environmental-related activity design and implementation;
  • Facilitate ongoing relationship and capacity building with relevant government agencies and other local stakeholders;
  • Provide quality inputs to the Country Director on thematic briefings, talking points, speeches, and analytical/strategic documents; and
  • Manage the Project’s climate and environment pillar through implementation, monitoring, and evaluation activities, and contribute to the development of strategies and programs to enhance the Project’s impact.

Additional Responsibilities

  • Represent the Project team at meetings and conferences as needed;
  • Communicate and coordinate with the Project’s staff on technical questions related to environment issues, work planning and implementation;
  • Manage consultants as necessary;
  • Work closely with local partners, providing technical oversight;
  • Provide regular updates to the Manager of Environment and Climate in Washington, D.C.;
  • Visit Project sites regularly to assure progress towards activity objectives and goals;
  • Support annual work plan and progress report preparation, and monitor implementation;
  • Monitor the Project Implementation Plan, with attention to deliverables;
  • Address and proactively identify problems and challenges, and adapt to evolving institutional, financial, and political realities on the ground;
  • Track and remain up to date on relevant local research and projects, and identify opportunities for collaboration;
  • Support legislative measures to implement relevant policies;
  • Provide technical support and manage the design of trainings regarding accessing international climate finance;
  • Collaborate on project communications materials;
  • Provide technical support to government agencies relevant to tracking progress towards NDCs relating to climate change and clean cooking; and
  • Perform other duties as assigned.

Selection Criteria

  • Advanced Degree in Conservation Biology, Agronomy, Ecology, Forestry, Natural Resource Management, Climate Change Mitigation, Air Pollution, Agricultural Engineering, Energy or related field, PhD preferred.
  • Minimum 7 years of relevant experience working on environment, climate, and forestry issues. Haiti specific experience is highly desirable. A PhD may be substituted for 2 years of experience.
  • Knowledge of managing and improving agroforestry systems, charcoal production, energetic forests, protected area management, and/or biomass for energy production policies.
  • Strong understanding of political practices, legal frameworks, regulations, and procedures governing land use, as well as an appreciation for initiatives to address current challenges.
  • Experience working with relevant Haitian ministries and government officials.
  • Ability to build and maintain strong and effective relationships across multiple stakeholders (international organizations, development agencies, scientific and technical bodies, private sector entities, developing country counterparts, and NGOs).
  • Demonstrated leadership and experience on multi-disciplinary teams and in various international settings is a plus.
  • Personal commitment to the Clean Cooking Alliance and UN Foundation’s vision.
  • Self-starter with the desire for continuous learning and the ability to synthesize information and respond positively to constructive feedback.
  • Flexibility, openness to new challenges, and the ability to thrive and prioritize competing demands as part of a highly functioning, fast-paced group of professionals.
  • Ability to work independently on complex tasks with tight deadlines.
  • Ability to think analytically, strategically, and programmatically.
  • Proven ability to work in teams, both as a team leader and team member.
  • Exceptional communication skills and training/workshop facilitation skills, with attention to detail and broad strategy and experience communicating to different audiences.
  • Fluency in English and French is required; fluency in Haitian Creole is highly desired.
  • Haitian national living in Haiti (preferred), Haiti country work experience (required)

** Please note: This is a local position. Only candidates with Haitian citizenship or a valid work permit will be considered.**

L’Alliance pour la cuisson propre

L’Alliance pour la cuisson propre (l’Alliance) travaille avec un réseau de partenaires à l’échelle mondiale pour créer une industrie inclusive qui permet aux familles du monde entier d’avoir accès à des moyens de cuisson propre. Fondée en 2010, l’Alliance soutient le développement, la vente, la distribution et l’utilisation de moyens de cuisson propre qui transforment la vie en améliorant la santé, en protégeant le climat et l’environnement, et en aidant les familles à économiser du temps et de l’argent. Conformément aux objectifs de développement durable, l’Alliance s’engage à réaliser l’accès universel aux moyens de cuisson propre d’ici 2030.

Projet de marché des réchauds et des énergies propres en Haïti

Le Projet de marché des réchauds et des énergies propres en Haïti (le projet) se focalisera sur des solutions de cuisson plus propres et plus efficaces. Ceci est motivé par la volonté de réduire les impacts négatifs qu’ont les pratiques culinaires traditionnelles sur la population haïtienne ainsi que sur le climat, l’environnement, l’économie et la santé, tout en mettant l’accent sur la réduction des impacts disproportionnés qui affectent les femmes et les filles.

Le projet jettera les bases d’une restructuration novatrice du marché à long terme afin de renforcer les capacités du gouvernement, du secteur privé et d’autres parties prenantes ; de diversifier l’approvisionnement des réchauds et des combustibles ; d’augmenter l’offre et la demande ; de renforcer les entreprises ; d’encourager le changement de comportements ; et de structurer le financement des consommateurs tout en soutenant une croissance structurée et durable. Le projet sera dirigé par l’Alliance, en étroite collaboration avec le gouvernement haïtien, les parties prenantes locales, les praticiens, le secteur privé, les bailleurs de fonds, les organisations de la société civile et des agences onusiennes.

La composante environnement du projet

Le projet appliquera une approche transversale en matière de durabilité environnementale. De ce fait, les considérations environnementales sont intégrées dans l’ensemble du projet et sont essentielles à sa réussite. Le projet est conçu pour réduire les impacts négatifs sur le climat et l’environnement en renforçant le développement d’un marché de la cuisson propre. Mais en raison de l’utilisation générale du charbon et également du temps qu’il faudra pour qu’Haïti fasse une transition totale à un avenir en énergie propre, les activités de développement du marché devraient être mises en œuvre parallèlement aux activités de la chaîne de valeur du charbon qui auront davantage d’impacts environnementaux à court terme et qui atténueront les conséquences imprévues sur les moyens de subsistance en milieu rural. En tant que tel, la composante environnement du projet se concentre sur quatre axes de travail: 1) accroître la durabilité dans la chaîne de valeur du combustible ligneux en améliorant la production durable du charbon; 2) dresser une cartographie robuste sur la dynamique de l’offre et de la demande de combustibles ligneux en Haïti et de son impact sur les ressources en biomasse grâce à une modélisation basée sur des données de terrain; 3) promouvoir le renforcement des capacités chez les agences gouvernementales et les parties prenantes concernées pour mener une planification de l’énergie à long terme; et 4) aider les agences gouvernementales à mettre en œuvre leurs plans d’action pour le changement climatique et à accéder au financement pour soutenir les projets liés à l’environnement et au climat.

Le poste

Le/la spécialiste de l’environnement est responsable de la gestion de l’élaboration et de la mise en œuvre de la stratégie environnementale du projet. La personne qui remplit ce rôle sera responsable de la conception et de la mise en œuvre des activités en Haiti, notamment : l’écologisation de la chaîne de valeur du charbon de bois, la fourniture d’un soutien au gouvernement en matière de renforcement des capacités aux ministères concernés, et la supervision du suivi et de l’évaluation des impacts environnementaux et climatiques tout au long du projet.

Le/la Spécialiste en environnement sera également responsable de la collaboration avec les parties prenantes travaillant sur d’autres programmes environnementaux dans le pays, notamment le projet de reboisement de l’USAID / Chemonics, Haiti Prend Racine (Ayiti Vèt), le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) et la Banque Interaméricaine de Développement (BID). Il / elle identifiera et participera aux groupes de travail, aux comités et aux réseaux clés sur l’environnement et le climat en Haïti et dans la région afin de favoriser la collaboration et les relations de travail solides avec les organisations et les parties prenantes. Il / elle sera également responsable de l’exploration de toutes les opportunités de financement disponibles pour les projets climatiques telles que le Fonds Vert pour le Climat, les Mesures d’Atténuation Adaptées au Contexte National (MAAN) ou d’autres opportunités de financement centrées sur l’environnement et le climat.

Les relations de travail

Le/la Spécialiste en environnement travaillera en étroite collaboration avec la Gestionnaire, Environnement & Climat bu bureau de l’Alliance à Washington pour appuyer la mise en œuvre des composantes climat et environnement du projet. Cette personne aura également des relations de travail avec d’autres membres du personnel situés au siège de l’Alliance. Le rôle relèvera directement du directeur national adjoint.

Les tâches et responsabilités principales

  • Diriger le développement et la mise en œuvre de la stratégie environnementale en consultation avec le directeur national, le directeur national adjoint et l’équipe de projet à Washington, en particulier l’équipe de gestion du projet (le gestionnaire du projet, la coordonnatrice du projet, le responsable de suivi et évaluation) et le responsable environnement et climat ;
  • S’appuyer sur et identifier les pratiques réussies pour parvenir à une production de charbon de bois et à une gestion agroforestière efficaces et jouer un rôle actif dans les politiques, la réflexion stratégique et le partage des connaissances afin de promouvoir l’utilisation et l’institutionnalisation de ces pratiques au niveau national ;
  • Organiser des activités qui favorisent un environnement propice à la collaboration de la société civile et du gouvernement, y compris l’organisation et le suivi de réunions avec les principales parties prenantes ;
  • Identifier et participer aux groupes de travail, aux tables rondes et aux réseaux clés concernant l’environnement et le climat en Haïti et dans la région ;
  • Servir comme point de contact principal vis-à-vis les agences gouvernementales concernées pour collaborer à la conception et à la mise en œuvre d’activités liées à l’environnement ;
  • Faciliter des relations avec et le renforcement des capacités des agences gouvernementales concernées et les autres parties prenantes locales ;
  • Fournir au directeur national des informations de qualité pour des briefings thématiques, des points de discussion, des discours et des documents analytiques / stratégiques ; et
  • Gérer la composante climat et environnement du projet par le biais des activités de mise en œuvre, de suivi et d’évaluation, et contribuer à l’élaboration de stratégies et de programmes visant à renforcer l’impact du projet.

Responsabilités supplémentaires

  • Représenter l’équipe du projet lors des réunions et des conférences, selon les besoins ;
  • Communiquer avec le personnel du projet sur les questions techniques liées à l’environnement, à la planification de travail, et à la mise en œuvre et la coordination de cette dernière ;
  • Gérer les consultants, selon les besoins ;
  • Travailler en étroite collaboration avec les partenaires locaux, en assurant une supervision technique ;
  • Fournir des mises à jour régulières à la Gestionnaire, Environnement & Climat bu bureau de l’Alliance à Washington ;
  • Visiter régulièrement les sites du projet pour s’assurer de l’avancement de ses objectifs et des activités ;
  • Soutenir la préparation de la planification de travail annuel et des rapports et assurer leurs mises en œuvre ;
  • Assurer le plan de mise en œuvre du projet, en portant une attention particulière aux produits livrables.
  • Aborder et identifier de manière proactive les problèmes et les défis, et s’adapter à l’évolution des réalités institutionnelles, financières et politiques sur le terrain ;
  • Suivre les recherches et les projets locaux pertinents et identifier des opportunités de collaboration ;
  • Soutenir les mesures législatives pour mettre en œuvre des politiques pertinentes ;
  • Fournir un soutien technique et assurer la conception de formations concernant l’accès au financement international lié au climat ;
  • Collaborer sur le matériel de communication du projet ;
  • Fournir un appui technique aux agences gouvernementales concernées pour suivre les progrès accomplis vers les contributions prévues déterminées au niveau national (CPDN) en ce qui concerne le changement climatique et la cuisson propre ; et
  • Assurer toutes autres tâches qui peuvent vous être confiées.

Votre profil

  • Vous avez un diplôme d’études supérieures en biologie de la conservation, en agronomie, en écologie, en foresterie, en gestion des ressources naturelles, en atténuation des changements climatiques, en pollution de l’air, en génie agricole, en énergie ou dans une discipline pertinente ; un doctorat serait préféré.
  • Vous avez, de préférence, un minimum de 7 ans d’expérience dans les domaines de l’environnement, du climat et de la foresterie en Haiti. Si vous avez un doctorat, un minimum de 2 ans d’expérience peut être substitué.
  • Vous avez une connaissance de la gestion et de l’amélioration des systèmes agroforestiers, de la production du charbon de bois, des forêts énergétiques, de la gestion des zones protégées et / ou de la biomasse pour les politiques de production d’énergie.
  • Vous avez une excellente compréhension des pratiques politiques, des cadres juridiques, des réglementations et des procédures régissant l’utilisation des terres, ainsi qu’une appréciation des initiatives prises pour relever les défis actuels.
  • Vous avez une expérience de travail avec les ministères haïtiens et les représentants du gouvernement concernés.
  • Vous avez la capacité à établir et à entretenir des relations solides et efficaces entre de multiples parties prenantes (les organisations internationales, les agences de développement, les organismes scientifiques et techniques, les entités du secteur privé, les homologues d’autres pays en voie de développement et les ONG).
  • Vous avez le leadership et l’expérience prouvés au sein d’équipes multidisciplinaires et dans divers contextes internationaux.
  • Vous avez un engagement personnel envers l’Alliance pour la cuisson propre et la vision de la Fondation des Nations Unies.
  • Vous êtes autonome et vous avez le désir d’apprendre en permanence, la capacité de synthétiser des informations et de réagir positivement aux commentaires constructifs.
  • Vous disposez d’une souplesse, d’une ouverture aux nouveaux défis, et de la capacité à vous épanouir et à hiérarchiser les demandes concurrentes en tant que partie d’un groupe de professionnels extrêmement performants.
  • Vous avez la capacité de travailler de manière autonome sur des tâches complexes avec de courts délais.
  • Vous avez la capacité à penser de manière analytique, stratégique et programmatique.
  • Vous disposez d’une aptitude à travailler de manière indépendante et en équipe.
  • Vous disposez d’aptitudes exceptionnelles à la communication et aux compétences d’animation de formation et d’atelier avec des audiences diverses ;
  • Vous possédez une maîtrise de l’anglais et du français à l’écrit et à l’oral. La maîtrise du créole haïtien serait un atout.
  • Vous êtes, de préférence, un/une ressortissant(e) haïtien(ne).

** Veuillez noter que ceci s’agit d’un poste local. Seuls les candidats de citoyenneté haïtienne ou ayant un permis de travail valide seront considérés. **

About the Organization

The UN Foundation, a public charity, was created in 1998 with entrepreneur and philanthropist Ted Turner’s historic $1 billion gift to support UN causes and activities. We are an advocate for the UN and a platform for connecting people, ideas and resources to help the United Nations solve global problems. We help the UN take its best work and ideas to scale—through advocacy, partnerships, constituency building and fund-raising. *Partnerships because we have learned what can be achieved when the public and private sectors work together through the United Nations; *Advocacy because we know the leverage and impact that sound policy can have on the kind of social, economic and environmental change the UN seeks; *Community-building because the UN was created for “we the people,” and all of us can give back and contribute to a better world; and *We need new and additional resources to power solutions to global challenges. Under the direction of our distinguished Board of Directors, we also work closely with UN Secretary-General Ban Ki-moon and the United Nations Office for Partnerships. Find out more about our Board of Directors or our relationship with the United Nations.

Similar Jobs

More Jobs from this Organization